De fleur à gousse, découvrez son histoire

Achetez ici  

La vanille, fruit d'une orchidée…

Notre vanille est le fruit d'une espèce d'orchidées appelée Vanilla Tahitensis. Née de l'introduction de différents vanilliers à Tahiti il y a un siècle, elle est devenue une liane d'exception endémique de nos îles.

Unique en son genre, la Vanilla Tahitensis est indéhiscente c'est-à-dire qu'elle ne fend pas à maturité. C'est là toute sa qualité singulière par rapport à d'autres variétés (comme la vanille Bourbon) qui sont récoltées vertes, car elles se fendent naturellement arrivées à maturité. C'est la même image entre un raisin cueilli vert et un raisin cueilli mûr !

Une épice exceptionnelle sublimée par le travail de l'homme…

Notre vanilleraie plonge ses racines dans les années 1960 à Paopao sur l'île sœur de Tahiti. À l'époque, les lianes de vanille étaient cultivées en pleine terre sur des tuteurs vivants servant de support pour leur croissance. Depuis 2010, date à laquelle Francis Tchin Noa a pris la relève familiale, les plants sont cultivés sous serre.

Producteur et préparateur breveté, Francis cherche avant tout à cultiver et à produire une vanille de qualité. Reconnu dans la profession, il est nommé membre du conseil d'administration de l'EPIC Vanille de Tahiti, organisme officiel polynésien du développement de la filière.

Qui dit vanille dit patience et persévérance. En effet, quelques années sont nécessaires pour obtenir une belle gousse de vanille prête à être consommée. Pour parvenir à obtenir un produit de qualité, Francis a deux missions à accomplir : produire la vanille et la préparer.

La production 

Tout commence à la plantation du pied d’orchidée. Pendant deux ans à compter de cette date, la liane se fortifie. Une fois ce temps écoulé, la première floraison apparaît. 

Les fleurs de vanille éclosent de juillet à octobre, durant l’hiver austral. Cette période annonce l’heure de la fécondation, encore appelée pollinisation ou mariage. Lorsque les fleurs apparaissent et que la météo s’y prête, le producteur les « marie » manuellement une par une, tôt chaque matin, car elles ont une durée de vie de quelques heures seulement. Tenant délicatement d’une main la fleur, il s’aide d’un stylet pour déchirer la membrane qui sépare les organes mâle et femelle, le pollen et le stigmate afin de les mettre en contact.

Une fois « mariées », les gousses murissent pendant environ neuf mois avant d’être récoltées à maturité, c’est-à-dire lorsqu’elles arborent une couleur jaunâtre ou brune.

Après la cueillette, les gousses sont laissées à l’ombre jusqu’à ce qu’elles obtiennent une teinte noire puis elles sont nettoyées à la main.

La préparation 

Intervient ensuite la préparation naturelle de la vanille dite de séchage, résultat d’un savoir-faire ancestral des Polynésiens. C’est là que le savoir-faire et l’expérience de Francis jouent un rôle clé. Cette étape est exclusivement réservée aux titulaires du brevet de préparateur.

La période de préparation, encore appelée affinage, dure entre quatre et six mois. Chaque jour, les gousses sont exposées au soleil pendant une durée qui varie selon la météo afin que la chaleur du soleil les sèche sans les brûler. Ces expositions maîtrisées permettent de baisser le taux d’humidité des gousses à 40-50 %, taux optimal pour une longue conservation.

Après chaque exposition, Francis recouvre les gousses dans des tissus en coton appelés « faraoti » (coton épais) qui ont plus de 60 ans d’âge, car parfaits pour les faire transpirer, puis poursuit le séchage à l’air dans des cellules isothermes.

L’étape de séchage au soleil accompagnée de phases de massages des gousses et de séchage à l’air est cruciale, car elle permet aux gousses de dégager une huile, d’être souples, brillantes et de développer des arômes concentrés. C’est tout ce travail délicat qui révèle les propriétés organoleptiques de la Vanilla Tahitensis.

En fin de compte, Francis suit des règles d’or pour obtenir une vanille d’une qualité supérieure c’est-à-dire une vanille saine, entière, non fendue, souple et charnue, de couleur uniforme brun foncé, présentant un aspect huilé et brillant avec un parfum exceptionnel et unique.

Notre vanille, une histoire de famille

Nous avons décidé de partager une partie de notre Polynésie au reste du monde à travers la commercialisation de notre vanille.

La vanille est chez nous une histoire de famille puisque Francis est notre oncle. Sensible à la pérennité du domaine familial, Vinosus a très vite souhaité apporter sa pierre à l'édifice. C'est ainsi que depuis 2021, nous nous employons à développer l'aspect commercial.

De sa production à sa préparation et jusqu'à sa commercialisation, notre vanille est le fruit d'une passion familiale dont nous sommes fiers. Avec rigueur, à chaque étape, chacun s'implique pour mettre en valeur cette épice exceptionnelle qu'est notre or noir polynésien.

Une passion partagée

Francis n'hésite pas à partager sa passion pour l'or noir polynésien. Il a notamment eu l'honneur de faire visiter sa vanilleraie à l'ancienne ministre des Outre-mer en 2020. Retrouvez quelques images sur les sites internet  polynésie-française.pref.gouv.fr  et sur  la1ere.francetvinfo.

Si vous aussi vous souhaitez visiter la vanilleraie de Francis, contactez-nous à l'adresse suivante :  contact@vinosus-tahiti.com

Nous vous accueillerons avec grand plaisir pour vous plonger dans le monde de la vanille tahitienne.